La Chandeleur en Provence

Chandelle, février, Jésus ou encore crêpes, ces mots font toute de suite penser à la Chandeleur. En effet, chaque année, précisément le 2 février, soit quarante jours après la naissance de l’Enfant Jésus, la Chandeleur commémore la purification de la Vierge et la présentation de Jésus au temple. La tradition de Provence veut que chaque maison allume une chandelle, puis prenne des crêpes en repas. D’une coutume plus moderne, la Chandeleur marque la fin des fêtes de Noël et ainsi la désinstallation des crèches installées deux mois plus tôt.

Son origine

À la base, la Chandeleur est une fête païenne. Avant qu’ils ne sèment, les paysans parcouraient les champs et portaient des flambeaux pour purifier la terre. Ce n’est qu’au Vè siècle que le pape au trône remplaçât la coutume par la présentation de Jésus au temple. La tradition était de faire des crêpes avec la farine l’année précédente pour symboliser la prospérité pour l’année à venir.

La chandelle

Durant la Chandeleur en Provence, il faut bénir une chandelle puis rentrer avec la chandelle allumée. La maîtresse de maison en fait alors un signe de croix devant chaque porte et fenêtre pour protéger la demeure de la foudre, mais aussi d’un futur accouchement. Par ailleurs, la chandelle éteinte avant l’arrivée à la maison est un mauvais présage.

Les crêpes

Il existe également une tradition dans la réalisation des crêpes, notamment de la première. La personne qui la prépare tient alors dans sa main une pièce, et fait sauter la crêpe, de l’autre. Cette pièce sera ensuite enroulée dans la crêpe et le tout est conservé jusqu’à la prochaine Chandeleur. À ce moment-là, la crêpe sera jetée et la pièce donnée à un pauvre.

Les navettes de St Victor

chandeleur-en-provence-1La Chandeleur en Provence est aussi marquée par les navettes de St Victor, du nom de l’Abbaye St Victor de Marseille. Ainsi, on bénissait les cierges verts. Ces navettes, en forme de barque, représentent l’accostage des Saintes Maries, source de transmission de l’évangile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons